A la découverte de la France – Passage à Beaune

Après un bon restaurant (il fallait bien cela pour récupérer de notre périple et enterrer définitivement l’épisode du panini), nous nous lançons dans une partie de scrabble effrénée et quelque peu arrosée… Faut dire que jouer avec une demi-bouteille de vin dans le sang, ce n’est pas très glorieux niveau qualité de notre vocabulaire. Bon, j’ai tout de même écrasée Marie avec plus de 100 points d’avance. C’est donc sur cette victoire que je me glisse sous ma couette pour cette dernière nuit en Isère.

SAMSUNG CSC

La voiture bien remplie, on quitte les montagnes avec quelques difficultés. Le séjour a été trop court, surtout que le soleil donne plus envie de partir crapahuter dans les hauteurs que de s’enfermer dans une voiture. D’un autre côté, vu la douleur qui commence à se manifester dans ma cuisse gauche (le médecin vu le lendemain me confirmera une belle contracture du quadriceps), je n’aurais pas été bien loin je pense…

On s’arrête tout de même, une petite heure, à Beaune. La ville des hospices et du vin. Un peu maso vu notre amour pour cet alcool et l’impossibilité d’en boire… Car oui, boire ou conduire, on a choisi ! Enfin, on a pas trop le choix non plus si on veut rentrer en un seul morceau. Cela ne nous a pas empêché d’avoir un bel aperçu de cette ville. De quoi nous donner très envie de revenir pour visiter les hospices,

SAMSUNG CSC

mais pas que…

On a tout de même pris le temps de dévaliser la moutarderie Fallot. Je crois que j’ai assez de moutarde pour les 3 années à venir… Pas mal, surtout quand je pense que je ne manque quasiment plus de viande…

SAMSUNG CSC

La verdure s’estompe peu à peu le long de la route au profit du bitume et des barres d’immeuble. Le retour sur la banlieue parisienne est dure. Je me console avec mes photos et je rêve déjà à mes prochaines aventures…

Laisser un commentaire