Anonymous : Une histoire de Shakespeare…

En tant que grande fan du travail de William Shakespeare, c’est avec curiosité et envie que j’attendais le nouveau film de Roland Emmerich, Anonymous.

Bon j’aurais dû être plus méfiante. Non franchement, c’était joué d’avance. Comment le cinéaste spécialiste des films à effets spéciaux à outrance pouvait réussir à faire un bon film historique sur le dramaturge britannique le plus célèbre.

Entre nous, le résultat n’est pas trop mauvais, mais c’est surtout dû à la pléiade d’acteurs (Rhys Ifans en tête) qui assure.

Le scénario d’Anonymous part d’une idée, qui a déjà fait couler pas mal d’encre, Shakespeare ne serait pas l’auteur de ses écrits. Le tout serait en réalité l’oeuvre du Comte d’Oxford, Edward de Vere, l’un des fils bâtard de la Reine Elizabeth (qui aurait en plus été son amant)…. Bref, si cette dissimulation d’identité est compréhensible (vu l’époque) et plausible, il n’en demeure pas moins que ici Emmerich s’en sert plus comme une excuse pour faire de cette réflexion historique, un film d’action et de moeurs.

Encore une fois, le tout n’est pas mauvais, mais 2h pour ça c’est un brin long.

Dommage, car le sujet était vraiment alléchant. En attendant, de percer le mystère Shakespeare, je continue de lire et d’admirer son oeuvre qu’elle soit réellement sienne ou pas.

Laisser un commentaire