Irish Girl – Fáilte go hÉirinn *

Destination l’Irlande !

Sortez vos trèfles à quatre feuilles, votre whiskey, vos bottes et k-way ! Ah bah oui, c’est pas les Bahamas. On ne risque pas de vous en mettre plein la vue avec notre bronzage quand on vous reverra…

Allez-y moquez-vous à l’idée que l’on prend une semaine de vacances pour nous barrer dans un pays où il pleut 90% du temps et où il fait probablement plus froid qu’à Paris. Mais en attendant, nous on ne bosse pas et on s’éclate… Alors qui a les boules à présent ?…

Et puis l’Irlande c’est une de mes destinations de rêve et même sous la pluie, les pieds dans la boue et trois épaisseurs de fringues sur nous, je suis persuadée qu’on va s’éclater avec ma petite Solen.

Sans compter qu’on débarque là-bas pour la Coupe du Monde de Rugby et que l’ambiance dans les pubs va juste être hallucinante.

imageC’est donc avec un sourire digne du Joker que l’on se rend à Orly pour « s’envoyer en l’air »… Oh ça va, faites pas cette tête là, on parle juste du fait de prendre l’avion…

D’ailleurs deux passagers clandestins ont embarqué dans mon sac à dos…

Début de la pause « Emilie raconte sa vie »

Pour ceux qui ne le savent pas depuis la naissance de mes nièces je mène un projet d’écriture et de photos mettant en scène leur doudou respectif en voyage (oh ça va criez pas au scandale je n’ai pas piqué les doudous des filles, j’ai acheté des copies… je ne suis pas une tata indigne.) Résultat à Noël mes nièces auront un nouveau livre intitulé Les Doudous en Irlande dans leur bibliothèque.

Fin de la pause.

Revenons-en a nos moutons… enfin à notre avion…

Et comme pour l’Eurostar, pour le moment, nous sommes au regret d’annoncer qu’il n’y a aucune trace d’un Pierce Brosnan, Colin O’Donoghue ou de l’un des membres de Kodaline dans les parages… Mais on compte bien en dénicher quelques-uns dans notre tournée des pubs.

Bah quoi, il n’y a pas de raison. Il n’y a pas que dans les films et les livres que l’on peut avoir le coup de foudre pour un bel irlandais…

Première soirée à Dublin chez Nicolas et Marie qui nous accueillent  les bras grandsimage (1) ouverts… Nous on débarque les bras remplis de fromage, saucisson et vin. Résultat apéro devant le match Angleterre vs Fiji !

Découverte du Pastis bleu, rencontre avec Ella (la chienne de nos hôtes), dégustation d’une pizza maison…

Bref les vacances !

Enfin, on vous rassure, on n’a pas uniquement choisi l’Irlande pour le taux élevé de « beaugossitude » de ses habitants masculins (quoi que….).

Minuit : c’est dans un état d’alcoolisation déjà bien avancé que Solen et Nicolas, plus motivés que jamais, m’entraînent à la découverte des pubs de Dublin.

Au Old Schoolhouse on y découvre un petit groupe local. Un verre de merlot (pas bon) à la main on s’installe en terrasse et on fait la connaissance de Jerry. Un dublinois fort sympathique et fortement alcoolisé qui partage avec nous sa passion du football gaélique et du hurling.

3h30 du matin on se décide enfin à se coucher. En voyant les 9h45 s’afficher sur le téléphone au réveil ce samedi matin, mon cerveau (résidu de l’alcoolisation de la veille) s’imagine pendant quinze secondes que je viens d’effectuer la grasse matinée de l’année. Puis je le mets à calculer et réalise que, comme toutes les nuits, je n’ai dormi que 6h… (Comme dirait Marine ça compte pas…)

15h, il est temps de dire au revoir à Nicolas et sa petite famille pour prendre la direction de Galway. 

image (4)Dans le car, on termine un peu notre nuit (enfin surtout Solen qui a la chance d’arriver à dormir partout). Si j’avais encore un doute sur la verdure de l’Irlande, ce trajet l’a vite effacé. La dernière fois que j’ai vu autant d’espaces verts c’était au Québec et encore même la-bas il y avait plus d’habitations. Ici c’est juste la nature à l’état brute. Magnifique ! 

Posées à l’auberge de jeunesse, on partage notre chambre avec une californienne et une autrichienne. Puis sur la route du pub, ma nouvelle blondeur me fait passer pour une polonaise auprès d’irlandais bien éméchés. Faut dire qu’ils avaient de quoi célébrer la victoire écrasante de leur équipe face au Canada.

Première bière (bon je triche un peu avec ma Bulmers) du séjour pour moi en supportant l’équipe de France tandis que Solen reste fidèle au vin blanc.

Balade nocturne dans Galway après avoir revu notre plan de « bataille » pour la semaine pour finir dans un pub avec de la musique live. Verdict : Plus le temps passe et plus on tombe sous le charme de ce pays et de ses habitants. (promis je vous réserve un paragraphe sur les pubs un peu plus long dans un prochain mail)

11h30 retour a l’auberge pour négocier une nuit de plus a Galway avant d’aller se coucher.

WELCOME TO NOTRE NOUVELLE RUBRIQUE « QUI A DIT ? »

Qui a dit en parlant de ses tympans en train de se déboucher durant l’atterrissage : « ils sont actuellement en pourparlers. » ?

Et sinon la première vanne du séjour est signée Solen qui m’a gentil balancé en apprenant ma taille qu’elle pouvait barrer de sa liste : « Avoir une amie de moins d’1m60 ».

Ce séjour démarre fort !

P.S. : We love you !

* Bienvenue en Irlande !

Laisser un commentaire