L’Ekiden de Paris, un relais de Roses !

RunningRoses visuel EkidenL’Ekiden de Paris... Une course pas comme les autres pour notre team de folie.

Une course imprévue. A l’origine, ce week-end devait être sous le signe de l’entraînement ou du farniente. Et puis, il y a une semaine Alice participe à un concours lancé par Moovmood sur Facebook. Le but, le post remportant le plus de like gagnait 6 dossards pour participer à l’Ekiden de Paris, un marathon en relais.

On a donc sollicité tous nos proches et notre réseau pour remporter ce Graal. Pour être 23314325_1003072723165073_1607364508_ohonnête, on en revient toujours pas d’avoir gagné et de voir qu’autant de personnes ont cru en nous. Bref… Maintenant que le concours est gagné c’est qu’il faut se préparer pour cette course.

Entre les blessées (oui on ne se surnomme pas la team #brascassés pour rien) et les malades, pas évident de répartir les divers relais. Linda est même contrainte de déclarer forfait et se voit remplacer par notre 7 ème membre, Séverine. Une fois tout l’aspect logistique réglé, on attend patiemment de récupérer les infos pour le retrait des dossards.

received_1587772851279407Une course qu’on se demande si on va la faire… C’est Amandine qui s’y colle pour passer sur le village le samedi matin. Tous les documents nécessaires en main, elle arrive vaillamment et se voit de la même manière recalée au niveau des poubelles durant 15 minutes par la vigile. Celle-ci lui refuse l’accès pour manque de « pass dossard ». C’est à dire que ne l’ayant pas reçu comme le précise le mail qu’Amandine a imprimé, on est tout de même censé avoir accès au village sans soucis… Si les charmes d’Amandine ne viennent pas à bout de la vigile, sa patience et son éloquence feront l’affaire.

Ragaillardie, elle pénètre dans le village pour acquérir nos précieux sésames, la super ceinture de relais jaune (dédicace à Camille, le poussin de l’équipe) et les t-shirts de la course d’un rouge vif (permettant de ne pas dissocier le visage d’un coureur essoufflé du reste de son corps). Et là, comment dire… Le gag se poursuit. La composition de la team n’est pas la bonne, tout comme l’ordre des relais et on nous a même donné de nouvelles dates de naissance. Si certaines ont rajeunis, d’autre ont pris quelques années…

Après ces péripéties, Amandine fuit le village avec les dossards dans le sac pour nous permettre de prendre le départ le lendemain.

received_1587772894612736Une course dont on aurait presque loupé le départ… Chez les #RunningRoses, c’est no stress avant le départ d’une course. On papote, on s’attend, on se dirige vers le village en mode touriste… Et résultat à 8h55 (soit 5 minutes avant le départ), Camille qui doit réaliser le premier relais vient juste de passer aux consignes. Résultat, c’est en sprint qu’elle part se positionner seule sur la ligne de départ, tandis que le reste de l’équipe passe aux WC ou cherche un spot pour s’installer au plus près de la zone de relais.

Camille a en fait vécu un départ en mode élite. Enfin, élite version #brascassés puisqu’elle part après tout le monde en bonne dernière….

LIRE LA SUITE DE CE COMPTE-RENDU SUR www.runningroses.com

1 commentaire sur “L’Ekiden de Paris, un relais de Roses !

Laisser un commentaire