Les mots

Les mots bourdonnent dans ma tête
Comme des milliers d’abeilles prisonnières de leur essaim
Ils débattent, se chamaillent et se mêlent
Unis dans un brouhaha assourdissant
Désireux de sortir, ils ne trouvent qu’un mur infranchissable
Quand mes lèvres essayent de les formuler
Sur le bout de ma langue, nulle échappatoire
Seul le mariage de la plume et du papier me permet de les libérer
Prenant des tournures parfois inattendus
Expressions de pensées et désirs qu’il est plus facile de révéler
En évitant d’affronter la réaction ou le silence
De celui à qu’ils sont destinés.

Laisser un commentaire