Maudits mots de Marie Treps

J’ai toujours été fasciné par le pouvoir des mots, un peu comme les personnages d’Erik Orsenna, même les Maudits mots.

Les mots sont la clef de tout. Sans eux, il n’y a rien, que le vide. Et la personne sachant utiliser les mots possède sans le savoir une arme d’une puissance infinie.

Marie Treps propose dans ce recueil de faire le point sur certains de ces mots. Des mots pas comme les autres, des mots dont nous ne maîtrisons pas forcément le poids et la force.

Au fil des pages, on découvre une analyse de l’évolution de notre histoire et de notre société autour d’un sujet d’actualités depuis plusieurs années : le racisme.
En s’appuyant sur l’étymologie des mots et leur définition, elle met ses mots en scènes pour nous permettre de mieux les comprendre et d’en peser tout le pouvoir. Citations et exemples permettent de mieux en saisir le sens.
Si certains ne m’étaient pas inconnus, d’autres sont une véritable découverte. Ce qui est surtout fascinant c’est de découvrir leur histoire, leur réel sens.
Insultes adressées aux Allemands, aux Arabes, aux Noirs, ou encore aux asiatiques… Je me dis en refermant ces pages que malheureusement, prochainement l’auteur pourra faire une mise à jours avec « insultes adressées aux français, aux britanniques ou aux américains… ».

Quoi qu’il en soit merci aux éditions TohuBohu et à la Babelio Masse Critique pour la découverte.

Maudits Mots – La Fabrique des insultes racistes de Marie Treps
Ed. Tohubohu.

Laisser un commentaire