Un visiteur pas comme les autres

En tant que passionnée de théâtre et fan de Freud, je me devais de lire enfin Le Visiteur.

Dans cette pièce, Freud est sur le point de signer un papier lui offrant la possibilité de quitter Vienne en pleine occupation nazi. Alors en pleine réflexion, la gestapo débarque chez lui et emmène sa fille. Il se retrouve alors seul… Enfin pas vraiment, vu qu’un étrange personnage apparaît subitement dans son appartement.

le-visiteur-de-eric-emmanuel-schmitt-livre-theatreOn y découvre un Freud vieux, las et désemparé. Celui-ci tente de reprendre le contrôle de la situation en perçant le mystère de cet inconnu. Est-ce un fou ? Une projection de son subconscient ? Un homme en cavale ? Dieu ?

Les hypothèses se succèdent sans vraiment apporter une réponse claire sur ce point. Là n’est pas l’essentiel de la pièce. L’échange entre les deux hommes permet d’aborder des sujets philosophiques comme la place de l’homme dans le monde, la raison du mal, la raison face à l’intuition ou encore la dualité conscient et inconscient. Une autre manière de découvrir les thématiques chères au père de la psychanalyse.

Le tout est plutôt bien rythmé et assez dense. Je regrette juste quelques longueurs dans les échanges entre les deux personnages principaux.

Une pièce que je serai curieuse de voir sur scène.

Le Visiteur d’Eric Emmanuel Schmitt

Laisser un commentaire